La ministre de la santé du N.-B. et l’UdeM cherchent des solutions à la pénurie de personnel en soins infirmiers

La ministre de la santé a discuté avec la vice-rectrice du campus d'Edmundston de l'Université de Moncton pour trouver des solutions au manque de ressources en santé, ainsi que du rôle que l’université peut jouer. L’établissement se dit prêt à accueillir davantage d’étudiants et regarde diverses possibilités de recrutement, entre autres au niveau international. Cette année, l'Université de Moncton dit avoir produit près de 108 finissants, prêts à travailler et presque tous bilingues. Des discussions sont en cours avec le Réseau de santé Vitalité et le gouvernement pour développer d'autres stratégies conjointes. Son école de sciences infirmières réfléchit à la possibilité d'offrir un programme de formation de manière accélérée. L’université croit également que si elle peut jumeler ses efforts à ceux de Vitalité, elle pourrait former plus d'étudiants.
Aussi:
Hospitals, ambulance 'protocols in place' for ER closures - Telegraph Journal (sub. req.)
'Someone should investigate': Minister 'astounded' by loss of nurses - The Victoria Star/Bugle (sub. req.)
Ambulances spending more time waiting with patients at ERs, new data shows - Telegraph Journal (sub. req.)
‘More problems than innovative solutions’: N.B. communities want action on nursing shortage - Global News
Loin de s’améliorer, la pénurie d’infirmières s’aggrave au N.-B. selon le syndicat - Radio-Canada
Ripple effect from ER changes putting hospitals in 'unsafe', 'bleak state': unions - Telegraph Journal (sub. req.)
Recent hospital ER hour reductions a reminder of scrapped healthcare reforms - CBC News

Full article link