Statistique Canada : Les Canadiens à faible revenu plus susceptibles de mourir de la COVID-19

Des recherches ont révélé que le taux de mortalité dû au COVID-19 était presque 1,4 fois plus élevé chez les personnes vivant dans des ménages à faible revenu pendant la première vague de la pandémie. Pour les parents célibataires à faible revenu, le taux de mortalité était 1,7 fois plus élevé que pour les autres ménages monoparentaux. Dans l'ensemble, les ménages monoparentaux avaient des taux de mortalité significativement plus faibles que les ménages plus grands, comme les couples avec enfants et ceux vivant avec des colocataires. Bien que les données révèlent des différences dans les taux de mortalité entre les types de ménages et les groupes à faible revenu, Statistique Canada ajoute que d'autres facteurs liés au mode de vie, les conditions géographiques et socioéconomiques influencent aussi le risque de transmission, d'infection et de mortalité de la COVID-19.
Aussi:
Sociodemographic and socioeconomic factors linked to covid-19 mortality rates - Statistics Canada

Full article link